01>FRENCH FOOD
01>FRENCH FOOD
02>TAKE AWAY
02>TAKE AWAY
03>ART FACTORY
03>ART FACTORY
04>FOOD FACTORY
04>FOOD FACTORY
05>HOUSE RENTAL
05>HOUSE RENTAL
06>MORE
06>MORE

BIOGRAPHY

 

LAURENT GUGLI

Vit et travaille à Paris

Tout laisse à supposer que Laurent Gugli doit avoir des boules de Geisha à la place du cerveau.

    Tout a-t-il déjà été peint dans l’esprit du Pop Art ? Laurent Gugli ne partage nullement cet avis. Les références à ces grands artistes des années soixante semblent imprégner ses tableaux. Jésus Superstar, illustré par Andy Warhol en reste le point de départ. 
 
    
Utilisant une technique facile, dans un style « vite fait bien fait », l’inspiration de l’artiste semble tourner autour du S.E.X.E. Car pour lui tout acte de création s’apparente à un acte sexuel : la création (l’origine) du monde, l’art africain, notre propre naissance… Tout laisse à supposer que Laurent Gugli doit avoir des boules de Geisha à la place du cerveau. « I paint with my sex » avait-il écrit sur une de ses toiles, exposant à l’époque dans un fast-food. Opérant à la limite du bon-goût, peignant de sulfureuses compositions, Laurent Gugli répète son obsessionnel : « L’Amour, c’est pas glamour, c’est H.A.R.D (dur) ».

 Le style Laurent Gugli est similaire à l’écriture lissée des artistes Pop. S’il ne renie pas leur influence sur son travail, il ne cherche cependant pas à dénoncer notre société de
consommation. Son passé de directeur artistique, doublé d’une curiosité effrénée pour la nouveauté et pour ce qui vient d’ailleurs l’ont irrémédiablement poussé à s’intéresser aux nouvelles icônes de notre société : Mickey, Bugsbunny ou encore Dragon Ball…, des
personnages à la fois naïfs, mais aussi dotés pour certains d’une intelligence supérieure et de pouvoirs magiques, afin d’accomplir un destin plus mystique. L’artiste joue de cette iconographie supramédiatique (logos, personnages, typographies) et de son renouvellement pour créer « de la Dope pour illettrés ».
       
      Mais si l’artiste s’inspire de cet univers régressif et infantile, parfois à la limite du vulgaire, qui envahit de plus en plus la planète, son art cherche avant tout à parler de notre intimité, de notre rapport ambigu à l’amour, mélange de romantisme naïf et de perversion. En «  honnête voyeur », c’est ce paradoxe intrinsèque de la nature humaine que nous raconte l’artiste à travers son œuvre. Un Pop Art introverti en quelque sorte.

EXPOSITIONS SELECTIVES :
2012 > The Magic Box Rose Et Son Roman Reims

2011 > The Magic Box Joao Gallery, Paris
2010 >  I love you galerie Artdollar, Paris
2009 > Jenny’Island, galerie Artdollar, Paris
2009 > Recent works, JNArt contemporary, Paris
2008 > Colette “Qees by famous creators”, Colette, Paris
2008 > Sexe & Pouvoir, galerie Brasilia, Paris
2008 > DivX, galerie Artdollar, Paris
2007 > Private show, JNArt contemporary, Paris
2007 > Bunny Faces, galerie Artdollar, Paris
2005 > Play With Me, Nuts gallery, Paris
2004 > Gugli paintings, Le Musée Privé, Paris
2003 > Thermo Tattoo, Nuts gallery, Paris
2000 > Indian Airlines, Arabica gallery Bogota, Colombia
1999 > création de la première galerie éphémère rue Keller, Paris
1998 > Chic and sexy, galerie Jobard, Paris
1997 > Super Heros, galerie Façade, Paris
1993 > Waterloo Hello, Zoo gallery San Diego California, USA
1991 > “les aprem’s à toto”, Le  Rex Club, Paris
1990 > Cowboy and Callgirl, Le Shérazade, Paris
1989 > Fiac-off, la locomotive, Paris
1987 > International students Universiade, Kobé, Japon

       
EVENEMENTS  :

Mairie De Lille > Operation Nainportekoi, customisation de nain de jardin, Gare St-Sauveur,Lille.

Microsoft >  “Souris Limited”, customisation de souris et exposition au Windows Café, à  l’occasion de la sortie mondiale de Windows 7, Paris.

Christie’s >  “Art Toy” customisation de “Qees”, vente aux enchères au bénéfice de l’association “Paris tout p’tits”, Christie’s, Paris.

Magnum >  Lauréat du concours organisé en collaboration avec le magazine Technikart ; exposition des œuvres au Carrousel du Louvre, Paris.

Playboy >  Illustrations pour le magazine Playboy lors de la parution du livre “American Psycho” de l’écrivain américain Breat Easton Ellis.

Michael Jackson >  Bande dessinée en double page sur la vie sulfureuse de 
Michael Jackson commandée par le magazine Rockey Mag.

Flammarion >  Tee-shirt « Angel », best-seller diffusé à plus de cinq mille exemplaires édition Flammarion.

L’Express >  Première de couverture du magasine L’Express, illustration sur la naissance de l’Europe communautaire ; représentation de “Marianne” version manga (janvier 2000 
campagne d’affichage nationale)

Canal+ >   “Toxic Party” Performance aux pochoirs en Direct sur Canal+.

David Bowie >  portrait de David Bowie commandé par le magazine Rockey Mag lors de la sortie de l’album ”Earthling”.

JC de Castelbajac >  Série de stickers “ Choose Your Muse” commandée par Jean Charles de Castelbajac ; préambule à son exposition au J.C.C Concept-store, Place Saint Honoré, Paris.

Miles Davis >  Entretien en privé avec le célèbre trompettiste de jazz Miles Davis, lors de l’achat par celui-ci d’une de ses peintures.

Musée des Invalides >  Acquisition d’une peinture intitulée “Europa” par le 

Musée d’Histoire Contemporaine, Hôtel des invalides Paris.

Frédéric Beigbeder >  Illustrations pour un essai de Frédéric Beigbeder publié dans une compilation littéraire traitant du destin européen (édition nsp).

COLLECTIONS :

Ambassade du Danemark ONU, NY, USA,
Harcourt finance Hongkong, China
Miles Davis, NY, USA
Chateau Carbonnieux Bordeaux, FR
Patrick Reynolds, FR
Viktor & Rolf, BE
Frederic Taddei, FR
Salvatore Denuccio, USA